L’Insectarium – Bestiaire d’Insectes

photo insectarium

« Un grand savant qui pense en philosophe, voit en artiste, sent et s’exprime en poète » c’est ainsi que Jean Rostand qualifiait Fabre. Et dans ses Souvenirs entomologiques l’auteur nous livre une merveille d’observation et de narration, qui donne une irrésistible envie de se coucher dans l’herbe pour suivre les aventures de la sauterelle verte ou de la mante religieuse. La majesté du Grand Paon de nuit, le chant de la cigale, la larve du capricorne ; les us et coutumes de ces petits êtres nous sont ici dévoilés à la loupe de manière détaillée et avec beaucoup d’humour. Les uns déploient leurs ailes à la rencontre de la désirée, les autres chantent naïvement, d’autres encore beaucoup plus terribles se dévorent. Tout un univers aussi fascinant qu’effroyable.

Le Grand Paon de nuit

Les Amours de la Mante

La Cigale


Coin pro / Téléchargez le dossier du spectacle / Dossier Insectarium


→ Étape de travail


Coin presse /

Pour sa reprise après un si long silence, l’association des Wagons de Saint-Branchs a invité la compagnie Quart de soupir pour son spectacle « L’Insectarium », une magnifique création imaginée par Christopher Lacassagne. 
Remarquable compositeur, il s’est inspiré d’écrits de Jean-Henri Fabre (entomologiste-poète du 19e siècle) adaptés par Alain Leclerc. Il a composé des musiques originales pour sept instrumentistes qui accompagnent un comédien interprète des textes.


Dimanche 6 juin, la séance s’est déroulée dans l’église paroissiale avec l’autorisation du diocèse. Le lieu a été un magnifique cadre pour mettre en valeur la beauté de l’œuvre et l’harmonie entre le comédien et les musiciens, heureux de servir une pièce où les qualités littéraire et musicale se répondent à un égal niveau d’excellence. Les spectateurs se sont délecté des aventures d’insectes que l’on croit familiers (coccinelles, sauterelles vertes, scarabées, etc.) et dont on découvre les mystères, faits de tragédie, de cruauté, de frivolité, de drôlerie, de poésie enfin dans tous les cas. Le public a salué les artistes d’une immense acclamation fort méritée.

Musique, poésie, humour avec « L’Insectarium », NR 14/06/2021 Jean Gouyau

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close